Le Retour de Sam Altman chez OpenAI et les Opportunités d’Investissement dans l’Intelligence Artificielle

Partie 1 : Le Retour de Sam Altman chez OpenAI

La scène de l’intelligence artificielle est secouée par le retour surprise de Sam Altman en tant que CEO d’OpenAI, seulement quelques jours après son éviction tumultueuse. Cette décision marque la fin d’une période de turbulences au sein de la startup qui joue un rôle central dans le boom de l’intelligence artificielle. Le rétablissement d’Altman soulève des questions cruciales sur l’avenir d’OpenAI et l’influence croissante de Microsoft dans cette saga.

Les Nouveaux Développements

Le créateur de ChatGPT a également annoncé la formation d’un nouveau conseil d’administration, avec Bret Taylor, ancien co-PDG de Salesforce, en tant que président, et Larry Summers, ancien secrétaire au Trésor des États-Unis, et Adam D’Angelo en tant que directeurs. D’Angelo, membre du conseil d’administration d’origine ayant destitué Altman, fait maintenant partie du nouveau conseil. Ces changements s’inscrivent dans une volonté de redéfinir la trajectoire d’OpenAI, qui a longtemps jonglé avec les préoccupations du personnel concernant les dangers de l’IA et son potentiel de commercialisation.

Implications sur le Marché

L’annonce du retour d’Altman a des répercussions sur le marché financier, avec une hausse de près de 1% des actions de Microsoft en préouverture aux États-Unis. Les analystes spéculent sur un renforcement de la collaboration entre Altman et Microsoft, qui a investi des milliards de dollars dans la startup et déploie activement sa technologie auprès de ses clients à l’échelle mondiale. Cette collaboration accrue pourrait remodeler le paysage de l’IA, mais des interrogations persistent quant aux raisons de l’éviction initiale d’Altman et à la communication limitée du conseil d’administration d’OpenAI.

Nouvelle Gouvernance et Réactions

La nouvelle gouvernance consolide l’influence d’Altman sur la direction d’OpenAI, suggérant une approche plus audacieuse et axée sur le profit, bien que potentiellement moins aversive au risque. Cette évolution suscite des réactions mitigées, avec certains actionnaires explorant des recours légaux et d’autres exprimant leur soutien à ces changements. La réaction positive de Microsoft, exprimée par le PDG Satya Nadella, indique un pas vers une gouvernance plus stable et informée.

Conclusion de la première partie

Le retour fulgurant de Sam Altman chez OpenAI rappelle les retournements de situation légendaires de l’histoire de la Silicon Valley, évoquant les comparaisons avec Steve Jobs chez Apple. Alors qu’Altman retrouve son rôle de CEO, la question demeure de savoir comment cette saga influencera l’avenir d’OpenAI et son engagement envers la mission de développer une IA bénéfique pour l’humanité.

Partie 2 : Titres liés à l’IA : Les Géants de la Tech, les Titans du Cloud et les Fabricants de Puces se battent pour tirer leur épingle du jeu

Avec l’intérêt croissant des investisseurs pour l’intelligence artificielle, de nombreuses entreprises vantent soudainement leurs feuilles de route en matière d’IA. Cependant, trouver des actions légitimes liées à l’IA qui génèrent déjà des revenus grâce à l’IA générative, comme Microsoft (MSFT) et Nvidia (NVDA), est un défi pour les investisseurs. Pour de nombreuses entreprises, même Google, la montée de l’IA générative représente à la fois un risque et une opportunité.

Si vous recherchez les meilleures actions liées à l’IA, il est bon d’être prudent face à l’engouement. En général, recherchez des actions liées à l’IA qui utilisent l’intelligence artificielle pour améliorer leurs produits ou obtenir un avantage stratégique.

Les principales actions liées à l’intelligence artificielle à acheter couvrent les fabricants de puces, les entreprises de logiciels, les fournisseurs de services de cloud computing et les géants de la technologie qui utilisent des outils d’IA dans de nombreuses applications.

Jusqu’à récemment, l’apprentissage automatique se limitait largement à des modèles prédictifs traitant des données pour faire des prédictions. Les modèles d’IA se concentraient sur la reconnaissance de motifs à partir de données existantes. Les dépenses des entreprises dans des projets d’IA étaient modestes alors que les entreprises réfléchissaient au retour sur investissement.

Les actions à surveiller par groupe industriel incluent Nvidia, CrowdStrike, Arista Networks, Microsoft, Salesforce et Amazon. La montée de l’IA générative a alimenté la croissance du Nasdaq composite de 36% en 2023.

Source: TradingView, Cours du titre de Microsoft (MSFT)

Source: TradingView, Cours du titre de Nvidia (NVDA)

En parallèle, Microsoft attire beaucoup d’attention en tant que plus grand investisseur dans OpenAI. Comme vous le savez, le leader de l’IA générative. OpenAI a récemment évincé son PDG, Sam Altman, le 17 novembre. De nombreuses entreprises lancent des programmes pilotes d’IA générative, mais les investisseurs veulent que les actions liées à l’IA montrent des progrès dans l’augmentation des revenus à mesure que l’intérêt des clients se traduit par une demande tangible.

Les actions liées à l’IA nécessitent une puissance de calcul massive pour trouver des modèles et tirer des inférences à partir de grandes quantités de données. La concurrence fait rage pour construire des puces IA pour les centres de données, les voitures autonomes, les robots, les smartphones, les drones et d’autres appareils.

Le Nasdaq a grimpé en 2023 en raison de l’engouement pour l’IA générative et OpenAI. Les actions liées à l’IA sont scrutées pour leur capacité de monétisation, et des questions subsistent sur la domination des grandes entreprises de technologie ou l’émergence de nouvelles startups.

Microsoft a annoncé la disponibilité générale de son assistant AI professionnel, Office 365 Copilot, le 1er novembre, avec des prix plus élevés que prévu. D’autres sociétés testent toujours comment monétiser les produits d’IA, notamment Salesforce, ServiceNow, Adobe et Workday.

Le secteur de la cybersécurité est également à surveiller parmi les actions liées à l’IA, avec des sociétés telles que Palo Alto Networks, CrowdStrike et Zscaler.

Les analystes considèrent les modèles de langage massifs comme des éléments essentiels pour développer des applications. Ils aident les systèmes d’IA à comprendre la manière dont les humains écrivent et parlent. Cependant, la formation de modèles d’IA est actuellement le plus grand marché pour les fabricants de puces comme Nvidia, mais le marché évoluera vers l’inférence, ou l’exécution d’applications d’IA, à long terme.

Comment Investir dans ChatGPT d’OpenAI?

ChatGPT d’OpenAI suscite un vif intérêt des investisseurs dans la technologie d’intelligence artificielle générative. Voici ce que vous devez savoir.

ChatGPT d’OpenAI est l’une des dernières avancées technologiques dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA).

Le marché mondial de l’IA devrait déjà croître à un taux de croissance annuel composé de 38,1% pour atteindre 1,59 billion de dollars d’ici 2030. L’impact potentiel de ChatGPT d’OpenAI sur cet espace est difficile à prévoir.

ChatGPT est un exemple de technologie émergente dans l’industrie de l’IA, appelée IA générative, qui peut générer du texte, des images ou des sons en réponse aux requêtes des utilisateurs.

Plus d’un million de personnes ont interagi avec ChatGPT au cours de la première semaine de son lancement pour des tests publics gratuits le 30 novembre 2022. Les utilisateurs ont été impressionnés par les capacités linguistiques naturelles de ChatGPT, le percevant comme un véritable interlocuteur humain.

OpenAI a créé une version plus puissante de ChatGPT appelée GPT-4, qui peut accepter des entrées visuelles, est plus précise et peut afficher un niveau d’expertise plus élevé dans divers sujets.

Le fondateur d’OpenAI, Elon Musk, n’est plus membre du conseil d’administration, mais il a exprimé des préoccupations quant à la puissance potentielle de l’IA. ChatGPT n’est pas sans défauts, avec des réponses parfois incorrectes et des biais raciaux et de genre.

Microsoft a investi au moins 3 milliards de dollars dans OpenAI depuis 2019 pour aider à développer son puissant chatbot. Microsoft bénéficie de cette collaboration en intégrant les technologies d’OpenAI dans ses services cloud Azure.

Google a également lancé son propre chatbot appelé Bard AI en mars 2023. La concurrence entre ces technologies génératives émergentes est intense, mais des questions subsistent quant à leur fiabilité et à leurs implications éthiques.

Bien que ChatGPT d’OpenAI ne soit pas une action publique, les investisseurs peuvent indirectement participer en achetant des actions de Microsoft. Les projets futurs d’OpenAI pourraient inclure une introduction en bourse (IPO), mais aucune annonce officielle n’a encore été faite.

Investir dans des technologies émergentes comme ChatGPT comporte des risques, mais les opportunités peuvent être lucratives à mesure que ces innovations continuent de façonner l’avenir de l’IA et de la technologie. Les investisseurs doivent évaluer attentivement leur tolérance au risque et faire des recherches approfondies avant de prendre des décisions d’investissement.

Les actions liées à l’IA, en particulier celles associées à des technologies génératives comme ChatGPT, restent un domaine passionnant et en constante évolution pour les investisseurs qui cherchent à participer à la prochaine phase de l’évolution technologique.

Sources:

https://www.reuters.com/technology/sam-altman-return-openai-ceo-2023-11-22/
https://www.wsj.com/tech/openai-says-sam-altman-to-return-as-ceo-766349a5
https://www.investors.com/news/technology/artificial-intelligence-stocks/
https://investingnews.com/invest-in-openai-chatgpt/

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés, et n’a aucune intention d’initier des positions dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.

Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.

DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *