Chat with us, powered by LiveChat

Billet Boursier

Guerre des tarifs : on ne sait plus qui croire

Guerre des tarifs : on ne sait plus qui croire

Guerre des tarifs : on ne sait plus qui croire

Les marchés ne savaient pas où donner de la tête cette semaine, alors que vendredi dernier, le président américain s’est emporté de façon jamais vue auparavant, après que la Chine a appliqué de nouveaux tarifs sur 75 milliards de dollars de produits américains. Ainsi, le président américain a pris la décision qu’à compter du 1er octobre, la taxe d’importation sur le premier bloc, précédemment instaurée, de biens et produits originaires de la chine se verra passer de 25 à 30%, et que le second bloc de produit, d’une taille de 300 milliards de dollars, verra la taxe de 10% entrant en vigueur le 1er septembre bonifié à 15%.

Ensuite, lundi, dans une tentative de rétablir un semblant de stabilité sur les marchés américains, Mr Trump a affirmé publiquement que les discussions étaient de retour avec la chine et que tout allait bien depuis dimanche. Or, gros bémol, la Chine a totalement infirmé les paroles du président américain, à la surprise générale, la Chine n’ayant auparavant jamais contredit le chef d’État.

Cette confusion a lancé une phase de consolidation du S&P500, alors que Wall Street ne savait plus qui croire et comment réagir à cette scène digne d’un film!

Finalement, jeudi, M. Trump a réitéré que les négociations étaient en cours, et avec une meilleure attitude des deux côtés. De ce fait, cela a propulsé le S&P500 à la hausse de 1.27% jeudi.

En somme, cette semaine en fut une de confusion sur Wall Street, alors que le S&P500 clôturait jeudi au même niveau que jeudi dernier.

 

Capsule: explication des moyennes mobiles simples

La moyenne mobile simple est un indicateur composé d’une moyenne mobile arithmétique calculée en ajoutant les cours de clôture précédentes d’un titre, un indice, ou tout autre produit financier, puis en la divisant par le nombre de périodes de la moyenne de calcul.

Par exemple, une moyenne mobile sur 10 jours établirait la moyenne des cours de clôture des 10 derniers jours. Ainsi, une moyenne mobile simple se calcule grâce à cette formule :

Moyenne mobile simple = (P1 + P2 + …+ Pn) / n

où P est le prix de clôture et n le nombre de jours utilisés pour calculer la moyenne  mobile

De ce fait, les moyennes à court terme réagissent rapidement aux variations du prix du sous-jacent, tandis que les moyennes à long terme sont lentes à réagir.

Pour le négociateur, une moyenne mobile permet tout d’abord d’établir la tendance générale d’un titre. Ainsi, selon sa durée, la moyenne mobile permet d’établir dans quelle phase de Weinstein ( de 1 à 4), le titre se situe.

Ensuite, une moyenne mobile peut également servir de support ou de résistance. Dans une tendance haussière, une moyenne mobile de 50, 100 ou 200 périodes peut servir de niveau de support (tel que le démontre la photo ci-dessous avec une 200 jours). En effet, la moyenne agit comme un support, de sorte que le prix du titre, ou même du marché a de la difficulté à aller plus bas. D’une façon inverse, dans une tendance à la baisse, une moyenne mobile peut agir comme une résistance lorsque le prix atteint la moyenne et commence à baisser à nouveau.

En ce qui concerne le nombre de périodes que l’on doit choisir pour ses moyennes mobiles simples, les plus courantes sont 10, 20, 50, 100 et 200. Ces longueurs peuvent être appliquées à n’importe quelle période de temps sur un graphique (une minute, journalier, chaque semaine, etc.), en fonction de l’horizon temporel du négociant actif.

La période ou la durée que vous choisissez pour une moyenne mobile jouent un rôle très important dans son efficacité. De ce fait, Une MA avec une période de temps court réagira beaucoup plus rapidement aux variations de prix qu’une MA qui a une longue période. Dans la figure ci-dessous, on peut voir que la moyenne mobile sur jours 10, en blanc, suit plus étroitement le prix du titre que celle sur 200 jours, en orange, qui agit plutôt comme zone de grosse résistance.

[2]

En somme, la moyenne mobile simple est un superbe outil pour le négociant actif. Lors du prochain billet, je présenterai la moyenne mobile exponentielle, et comment transiger à l’aide des moyennes mobiles.

[1] Image provenant de TradingView

[2] Image provenant de TradingView

 

Faire appel à un coach en trading pour investir sans stress

La façon la plus personnalisée possible de perfectionner son trading est par le coaching. En effet, après avoir suivi une formation de qualité, l’investisseur actif néophyte peut être « stressé », à l’idée de commencer à investir seul tout de suite, et avec raison. Certes, la formation vous aura appris les bases et même plus. Cependant, l’application de ces connaissances ne se fait pas en criant ciseau. C’est à ce moment-là que l’accompagnement prend tout son sens et est capital au succès en Bourse. De ce fait, l’accompagnement par coaching personnalisé permettra non seulement de bien comprendre et de bien appliquer les connaissances apprises en cours de façon pratique, mais également de cibler exactement vos besoins, pour maximiser votre précieux temps.

De ce fait, le coaching ne s’adresse pas seulement à des négociants néophytes, mais également à des négociants d’expériences qui cherchent une solution rapide à leur problème. En effet, plusieurs éléments peuvent changer avec le temps. Que ce soit pour de l’aide à maximiser votre plateforme transactionnelle, analyser vos résultats pour les optimiser, ou simplement revoir vos stratégies, le coaching personnalisé peut sauver beaucoup de temps à l’investisseur d’expérience.

En somme, le coaching est la méthode la plus rapide pour devenir un négociant actif performant et prêt à affronter les soubresauts du marché. D’ailleurs, nous vous invitions à visiter notre nouvelle section de coaching sur demande pour accéder à un coaching personnalisé pour vous, donné par nos coachs expérimentés!

Par Nicolas Gauthier, B.A.A. profil Finance et contributeur chez DayTrader Canada

 

Sources :

https://www.zerohedge.com/news/2019-08-26/trump-says-china-wants-restart-trade-talks-china-denies-has-no-idea-what-trump

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1165005927864512512?s=20

https://www.cnbc.com/2019/08/29/trump-says-trade-talks-resume-thursday-at-a-different-level.html

https://www.cnbc.com/2019/08/29/stock-market-wall-street-in-focus-amid-recession-fears.html

https://www.investopedia.com/articles/active-trading/052014/how-use-moving-average-buy-stocks.asp

https://www.investopedia.com/terms/s/sma.asp#targetText=A%20simple%20moving%20average%20(SMA,periods%20in%20the%20calculation%20average.&targetText=Short%2Dterm%20averages%20respond%20quickly,averages%20are%20slow%20to%20react

 

Avis et déclaration:

L’auteur de ce billet déclare ne détenir aucune position dans les titres mentionnés et de ne pas avoir l’intention d’initier une position dans les 72 prochaines heures. Cet article est une opinion et ne doit en aucun temps être considéré comme un conseil en investissement.

Le contenu de ce billet, les données financières et économiques incluant les cotes boursières ainsi que toutes analyses et interprétations de celles-ci sont fournies à titre d’information seulement et en aucun cas ne doivent être considérées comme étant une recommandation ou un conseil d’acheter, de vendre, de vendre à découvert ou poser tout autre acte envers toute valeur mobilière, tout instrument dérivé ou tout actif ou classe d’actif quelconque.

L’investissement autonome actif devrait être considéré comme une activité de nature spéculative qui de par cette nature peut comporter des risques importants pouvant entraîner des pertes significatives en capital. Un investisseur autonome actif se doit d’avoir une compréhension de sa tolérance au risque et de ses objectifs d’investissement avant de considérer l’investissement autonome actif comme activité.

DayTrader Canada et les membres de son équipe ainsi que les collaborateurs externes ne peuvent donner aucune garantie ni assurance que les transactions boursières effectuées par ses lecteurs ou clients seront profitables. De plus, les membres de l’équipe de DayTrader Canada, ses formateurs et les collaborateurs externes, ne donneront, en aucun cas durant des formations ou toutes autres activités, des recommandations d’achat ou de vente sur des instruments financiers en particulier.

DayTrader Canada, ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de la mise en application des notions apprises dans ses formations et/ou de l’utilisation de ses services.

Add comment